Comprendre votre facture

Retrouvez toutes nos explications pour comprendre votre facture de téléphonie fixe.

 

La Facture téléphonique détaillée :

 

 

 

 1 Date à laquelle la facture est éditée (début de mois).

 Numéro qui reprend le dernier chiffre de l’année et les deux chiffres du mois durant lequel les communications ont été effectuées.

 Numéro de compte du service de recouvrement d’ONATi, pour un virement de compte à compte. 

 Montant lié au type d’abonnement et aux services complémentaires associés (facturation détaillée, service restreint recommandé, liste rouge…etc) souscrits par contrat.

 Montant des communications automatiques effectuées pendant la période indiquée.

 Montant restant dû sur la facture précédente.

 Montant total de la facture à régler avant la date limite de paiement indiquée, le non-respect expose le titulaire à la mise en service très restreint de sa ligne et l’application de la pénalité.

 Talon détachable à joindre à votre règlement.

 

 

La Facturation détaillée : Pour gérer précisément sa consommation

 

Ce service vous permet une meilleure gestion de votre facture téléphonique. Il fournit des précisions sur toutes les communications passées au cours de la période facturée.

Les éléments figurant sur la facture détaillée sont :

 

 

 1 La date et l’heure de la communication

 La destination (en Polynésie française, vers l’international, vers les mobiles et les services spéciaux)

 Les numéros demandés

 La durée 

 Le coût de communication HT 

 

Qu’est-ce que vous payez ?

 

Votre facture mensuelle comporte :

- Les redevances fixes d’abonnement (payables d’avance et pour un mois)

  • De la ligne (abonnement principal ordinaire)
  • D’un poste si vous louez un(des) équipement(s) téléphonique(s) à ONATi,
  • Des services complémentaires (facturation détaillée, service conforts...)

- Le montant des communications automatiques effectuées durant le mois écoulé.

- Les frais annexes ("Autres prestations") :

  • Les frais forfaitaires d’accès au réseau. Ils figurent sur votre première facture. Leur montant peut varier selon les conditions d’installation
  • Les taxes de retard de paiement